Quelles étapes suivre pour choisir son assurance habitation ?

Une multitude d'assureurs propose aujourd'hui de nombreux choix d'assurance habitation accompagnés d'une infinité d'options. Il y a l'embarras du choix pour les particuliers. Seulement, comment choisir la meilleure assurance pour son habitation ? Voici quelques points qui vous aideront sûrement à distinguer les contrats les mieux adaptés à vos besoins.


L'évaluation des besoins

La première étape consiste en la détermination des besoins et l'estimation de la valeur de l'intégralité des biens mobiliers comme les meubles, objets d'art, bijoux, vêtements, équipements électroménagers… En effet, le montant de la prime d'assurance s'élève en fonction du coût estimé des mobiliers. Il incombe ensuite au particulier de demander à la société d'assurance le devis pour établir le contrat adapté à ses besoins. L'assureur examinera alors le statut du particulier (propriétaire, locataire, colocataire), la dimension et le nombre de pièces du logement.

Après le devis, l'entreprise évalue la franchise, il s'agit du coût des dommages pris en charge par le particulier en cas de sinistre. Le coût de la franchise varie en fonction du montant de la prime. C'est en quelque sorte le point de rattrapage des assureurs pour un marché équitable qui profite aux assureurs et aux assurés. Les garanties supplémentaires nécessitent également une évaluation complète, en l'occurrence la responsabilité civile, le vol, les dégâts des eaux, les incendies… les particuliers ont l'obligation d'examiner minutieusement les critères des garanties.


La prise en charge des risques

La seconde étape consiste à examiner la liste des sinistres pris en charge en ce qui concerne l'habitation : les risques d'incendie, de dégâts des eaux, de vol, d'intempéries et de bris de glace. Pour les contrats multirisques habitation (pour les propriétaires-locataires), la responsabilité civile doit figurer parmi les options mentionnées pour couvrir les préjudices provoqués à autrui. Les services sont optionnels dans les contrats d'assurance. Effectivement, seules quelques compagnies proposent une assistance personnelle, juridique en cas d'accident.

La clause mentionne les modes d'indemnisation et ses conditions. Ces derniers sont généralement établis selon le coût des dommages. Le montant sera ensuite payé par la société dans la mesure où le prix ne dépasse pas le plafond d'indemnisation. Il est alors important d'évaluer la limite d'indemnisation. Les conditions suspensives soulignent les circonstances où l'assureur décline la couverture des sinistres. Ces critères doivent être examinés par les assurés avant la signature du contrat.


Le frais d'assurance habitation

Le dernier critère du choix de l'assurance habitation concerne le tarif du contrat. Le rapport qualité-prix ou dans notre cas, le rapport garanties-cotisation joue un rôle majeur. Certains assureurs baissent le montant des cotisations, mais augmentent le coût des franchises ou suppriment, tout simplement, les services optionnels. Le tarif d'une assurance habitation se divise en trois grandes catégories :

  • La formule de base avec des capitaux mobiliers restreints et un montant de franchises élevé.
  • La formule complète pour une assurance multirisque habitation complète incluant une responsabilité civile couvrant des incendies, vols, dommages électriques…
  • La formule optimale, semblable à la formule complète, mais avec de larges couvertures comme un capital assuré supérieur à 10 000 €, rééquipement à neuf, montant des franchises faible…


Le choix du meilleur contrat d'assurance varie selon les conditions imposées par les assureurs, les modalités de payement, les tarifs et les services supplémentaires. Les assurances optent aujourd'hui pour la souscription en ligne pour faciliter les procédures et ainsi couvrir plus facilement les particuliers. C'est justement le cas des compagnies d'assurance comme Direct Assurance et Amaguiz. Cette filiale du groupe Groupama offre des options d'assurances sur internet pour faciliter la couverture des risques.